mardi 17 juillet 2012

Jean-Claude, le train-train quotidien

(cliquez pour en prendre plein les mirettes !)

Dans la grande maison de Jean-Claude, c'est au dernier étage que tout se passe. Montez tout en haut des escaliers, poussez la porte... et entrez avec gourmandise dans une autre dimension où les trains sont rois. 

Jean-Claude est un passionné des trains depuis de très longues années. Depuis 5 ans, il bichonne son bébé, et ce qu'il a été en mesure de me montrer il y a quelques jours m'a donné une de ces claques ! Un spectacle de toute beauté auquel ces quelques photos ne rendent pas justice, tant il faut voir sur place pour se rendre compte de la beauté de son circuit ferroviaire.


Le souci du détail est hallucinant, tout s'allume ou presque, les aiguillages fonctionnent, les trains peuvent aller dans un sens comme dans l'autre, les locomotives crachent de la fumée, s'arrêtent à leur entrée en gare et reprennent leur route une fois le feu passé au vert. Tout ceci grâce à un savant montage électrique contrôlé par un ami électricien de Jean-Claude. Car, comme toute passion, celle-ci se fait avec sérieux, chaque locomotive obéissant à un code spécifique. Des capteurs posés sur les rails permettent par exemple à la locomotive de ralentir à son entrée en gare et de s'arrêter à seulement quelques centimètres du feu stop de la station.


Pour le reste, on s'y croirait vraiment. Il ne manque rien, des quartiers urbains aux secteurs plus ruraux, des zones de travaux qui s'éclairent pour signaler le danger aux axes routiers qui bordent la voie ferroviaire, chargés de camions et de voitures. Il y a même les zones désaffectées, quelques entreprises ancrées dans le paysage local et tant d'autres choses que le regard ne saurait capter au premier coup d'oeil. 


Prenez le temps d'admirer. Le foisonnement des détails. Le dépaysement total. Imaginez la micheline avalant les kilomètres. Entendez la voix bien particulière de l'agent qui signale son entrée en gare. L'avertisseur à l'approche d'un tunnel. Plongez au plus profond de ce gigantesque jouet pour tout adulte ayant gardé une âme d'enfant.


Cette part d'enfant, Jean-Claude l'a sans doute plus que quiconque. Affable de nature, il se montre intarissable dès qu'il s'agit pour lui de faire partager sa passion. Il nous emmène dans son monde et on se laisse entraîner sans peine, les yeux brillants devant ce spectacle animé inouï.


Merci à Jean-Claude pour le partage, la passion, le rêve, le dépaysement. Ce voyage au pays des trains, c'était rudement bien ! Un cheminot qui s'ignore, c'est beau aussi... Bravo l'artiste !

.

1 commentaire: