dimanche 5 août 2012

La Fiction du Dimanche : Le Feu sacré




Il n'était pas le plus attendu mais, finalement, Andy Murray n'a probablement pas surpris tant que ça les observateurs de la petite balle jaune en s'emparant de la médaille d'or tant convoitée. Car l’écossais avait envoyé un signal fort en posant déjà bien des difficultés à Roger Federer en finale de Wimbledon, il y a trois semaines.

Plus que la victoire, incontestable, c'est plutôt la manière qui a étonné. Balayer le Roi de Wimbledon en 3 sets en ne laissant que 7 petits jeux au suisse, il fallait le faire. A froid, je n'en reviens toujours pas que Federer se soit à ce point pris les pieds dans le tapis, bien que Murray ait été en état de grâce, comme en témoignent ses deux aces consécutifs pour boucler la rencontre. Roger n'a fait illusion que lors des quatre premiers jeux avant d'en perdre 9 d'affilée.

Certains ont mis en avant la fatigue du suisse, qui avait livré en demi-finales un duel titanesque face à l'argentin Juan-Martin Del Potro (valeureux médaillé de bronze), ne s'imposant que 19 jeux à 17 dans l'ultime set. Mais l'usure physique ne tient pas vraiment, surtout si on prend en compte que l'helvète a eu un jour de repos alors que l'écossais disputait deux matches de double le samedi précédant la finale.

De toute façon, peu importe finalement. J'étais pour Federer mais je n'en suis pas moins très content pour Murray qui méritait vraiment de vaincre le signe indien après quatre défaites en finale. Le voir remporter sa plus belle victoire, devant les siens, avec le graal de la médaille d'or tant convoitée par ces athlètes de haut niveau, fait plaisir à voir.

Roger Federer devra se contenter de l'argent. Pour un sportif avide de records comme lui, la déception est forcément immense. Mais finalement, il y a peut-être une justice. Federer n'est guère patriote. Le tennis est déjà un sport individualiste en soi et c'est encore plus vrai chez le suisse qui a toujours plus ou moins dénigré la Coupe Davis par exemple. L'esprit des JO sied peut-être mal à la conception qu'a Federer de son sport. Sinon aurait-il peut-être eu ce supplément d'âme, ce feu sacré qui fait que l'on ramène aussi une médaille pour son pays.

De feu sacré, Tsonga et Llodra n'en ont pas manqué, surtout si on prend en compte les matches de dingue disputés par le manceau tout au long de la semaine, en simple comme en double. Ils décrochent une très belle médaille d'argent et n'ont pas été si loin de titiller l'or des doigts face aux frères Bryan. Beau doublé enfin avec la médaille de bronze de Benneteau et Gasquet dont l'énergie et l'enthousiasme du premier ont désinhibé le second.

Mais tout en haut, il n'en reste qu'un. Murray, adoubé par tout un peuple qui attendait ça depuis 1908. Une victoire cruciale qui devrait servir de déclencheur, comme l'avait été il y a quelques années pour Djokovic sa victoire en finale de la Coupe Davis. A Wimbledon, en 2013, l'attente sera énorme. Mais Andy Murray est désormais entré dans une autre dimension. Celle où tout est possible.

.

4 commentaires:

  1. Très belle surprise en effet, dommage quand-même que le match n'ait pas été plus disputé...pour le suspens quoi !
    Bravo Murray pour le jeu et le mental sans faille !

    Nath

    RépondreSupprimer
  2. Je ne te cache pas que je n'ai jamais trop apprécié Andy Murray. Il y a beaucoup d'intox dans son jeu et comme tout anglais qui se respecte, il manque de fair-play.
    J'ai donc été très déçu que Roger Federer n'ait pas réussi à gagner la médaille d'or même si je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il n'ait pas un grand esprit patriotique (comme beaucoup de joueurs de tennis peu habitués à jouer pour leur pays....).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, mais je ne peux pas dire que j'ai été déçu tant Federer a été décevant en finale et vraiment surclassé. Ça se serait joué à quelques points, je ne dis pas, je l'aurais eu mauvaise, mais là...

      Supprimer
    2. Oui, après je n'ai malheureusement pas pu voir la finale donc je ne juge que sur l'affect. Mais je te fais entièrement confiance concernant ton avis sur la qualité du jeu des 2 joueurs lors de ce match.

      Supprimer