mardi 7 août 2012

L’Énigme du Mardi



Ça faisait quelque temps que je n'avais pas livré d'énigmes. Personne n'a trouvé celle du 12 juin dernier, pas même Denis, c'est dire si elle ne vous a pas inspiré. Denis qui, soit dit en passant, tenterait de résister à l'envie de regarder la solution pour continuer à chercher sans relâche. Vous le croyez, ça ?

Rappel de l'énigme et corrigé, comme d'habitude, avant de passer à celle du jour.


Contraint à l'exil, il me faudra de longues années pour rentrer chez moi.
J'ai été fiancé à la fille de celui qui me poussa à l'exil. Elle comme lui mourront tragiquement.
Le butin d'un vol m'assurera la victoire.
Je ne suis pas sûr de savoir moi-même pourquoi j'ai si souvent fait demi-tour.
J'ai souvent du mettre de la voix pour me faire "obéir".

C'est Actarus, héros de Goldorak, qui se dissimulait derrière les indices dont certains, il faut bien l'avouer, n'avaient de sens que si l'on connaissait la série. 

Les troupes de Vega ayant envahi puis détruit sa planète Euphor, Actarus est condamné à s'enfuir. Il ne reviendra que bien des années plus tard lorsque, après avoir définitivement vaincu les forces du mal, il apprendra que la vie y est de nouveau possible et qu'il peut donc participer à sa reconstruction.
Vega, le Grand Stratéguerre, a une fille, Vegalia, qui fut un temps fiancée à Actarus. Elle mourra en sauvant le prince d'Euphor. Son père connaîtra le même sort peu de temps après des mains de Goldorak.
L'incapacité des troupes de Vega à détruire Goldorak est d'autant plus incompréhensible que le robot leur appartenait à la base. C'est Actarus qui a volé Goldorak pour pouvoir s'enfuir d'Euphor, assiégée, et trouver refuge sur la planète bleue.
Une interrogation a toujours subsisté concernant le fameux demi-tour opéré par Actarus lorsque Goldorak quitte sa soucoupe porteuse ou lorsqu'il la réintègre (auto-largue / arrimage). Ce détail, somme toute anodin, a donné lieu à des réflexions enflammées sur le net, mais, malgré bien des supputations, le mystère reste entier.
Enfin, l'originalité de la série animée réside aussi dans la façon qu'a Actarus de déclencher les attaques de Goldorak, en criant le nom des armes en question : Fulguro-poings, rétro-laser, planitronks, corno-fulgur, et j'en passe... Génie de l'équipe de doublage, pilotée par le regretté Michel Gatineau qui a trouvé tous les noms d'attaques présents dans la VF.


Passons maintenant à l'énigme du jour : 

L'enfer est peut-être pavé de bonnes intentions... mais pas chez moi ! 
Quand je pense que j'ai failli rempiler pour une histoire de diamant, j'en reste... médusée !  
Mon ambition me colle à la peau mais ce n'est pas du goût de tous.
Chez moi, rien n'est jamais tout blanc ou tout noir.

Allez, réponses par mail ou via FB en Mp comme d'habitude. Bonne chance à tous ! 

.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire