mardi 20 décembre 2016

Le mardi, c'est l'énigme !




Allez, une petite dernière d'ici Noël... Mais avant, rappel des indices de l'énigme de la semaine passée : 

Je suis un film d'animation.
Dans ma première version, je porte le titre de l'oeuvre dont je m'inspire très librement.
L'auteur de mon adaptation ne verra pas ma version définitive. Mon réalisateur, si.
Pour l'un de mes personnages, on part de 5 pour arriver à 16.
De par mon enjeu artistique national, je suis précurseur.
Je fus un projet au long cours


A titre posthume, c'est une belle revanche pour le scénariste, pour lequel des portes s'étaient brusquement refermées quelques années plus tôt.


Il fallait trouver Le roi et l'oiseau, projet au long cours initié dès 1946 pour une sortie sous sa forme définitive en 1980. Il est considéré comme le premier long métrage d'animation français. Une première version sortit en 1953, La bergère et le ramoneur, librement adaptée de l'oeuvre du même nom d'Andersen, et désavouée par Jacques Prévert et Paul Grimault, déjà aux commandes. Prévert qui, a titre posthume (il meurt en 1977), prit une revanche sur le cinéma après l'échec des Portes de la Nuit.

Allez, c'est parti pour la nouvelle énigme... sur le thème de Noël ! Elle n'est pas vraiment bien ficelée, je trouve, mais tant pis, je tente quand même ! Et puis, si c'est cadeau, je serai vraiment dans l'esprit de Noël. Bonne chance ! 

Je suis célébré dans certains pays mais pas chez nous.
Si je débarque, ce n'est pas bon signe
On m'entend arriver de loin
Combattre le mal par le mal serait plutôt bien résumé, me concernant
Je suis forcément griffu
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire