dimanche 2 avril 2017

Le Grain de Sel, une cuisine et un accueil qui n'en manquent pas !



J'ai un côté très classique en ce qui concerne les restaurants : lorsque j'y suis bien, je n'ai pas envie d'en changer. Je n'ai pas seulement besoin d'être séduit par la cuisine. C'est vraiment un tout : le cadre, l'atmosphère, l'accueil, le simple plaisir que l'on peut prendre à être dans un endroit et à y revenir inlassablement avec une envie sans cesse renouvelée. Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours fonctionné comme ça. Je n'aime pas aller au restaurant pour aller au restaurant. De toute façon, je ne suis pas un adepte des endroits où il y a du monde. Ou alors il faut que je m'y sente bien. 

Le Grain de Sel à Brive fait partie des haltes obligatoire à chaque fois que je me rends dans la ville. Je n'habite pas à côté (bon, pas très loin non plus, c'est quoi une heure de route finalement...) mais c'est vraiment devenu un passage obligé, comme mon rendez-vous toujours incontournable avec Manu et Thierry de la librairie BD "Bulle de Papier".

Bien évidemment, la cuisine du chef et du pâtissier est de haute tenue et, quitte à apprécier un endroit, autant que la nourriture y soit de qualité, mais je dirais presque que la qualité de l'accueil a, depuis quelque temps, pris le pas sur tout le reste. Il n'y a rien que j'apprécie davantage que mes échanges avec Anne-Marie et Marion, les deux charmantes (mais toujours professionnelles) hôtesses de l'établissement, échanges qui peuvent parfois tourner à des joutes verbales piquantes à souhait, tant il y a désormais une aisance teintée de complicité entre nous. Hier, j'y suis retourné accompagné de Nath et de nos mères respectives et ce fut à nouveau un moment très agréable. Nous étions au calme, à l'étage, avec pour seuls voisins deux autres habitués de l'établissement et ce fut, comme à chaque fois, parfait.

Je voulais initialement faire un billet plutôt humoristique, à l'image des échanges partagés avec l'équipe, parler des problèmes de mémoire d'Anne-Marie qui confond les clients, de la mémoire d'éléphant de Marion qui compense, être un peu vachard comme je sais l'être parfois mais finalement, j'ai juste envie de mettre en avant ce très bel endroit et les gens qui le font vivre avec un complément d'âme si précieux.

Et puisqu'on en viendrait presque, à me lire, à oublier qu'on parle quand même de cuisine, et de qualité de surcroît, je vous laisse avec quelques photos honteusement piquées sur leur page Facebook mais tellement appétissantes que je n'ai pas pu résister. Si vous allez à Brive, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! Il paraît même qu'il y aurait ponctuellement des soirées Quiz mais ça, je n'ai pas encore essayé. Vous pensez qu'elles m'en auraient parlé ? Tss... Heureusement, l'occasion fait le larron ! 





.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire