mercredi 31 mai 2017

Les photos de Benjamin Horne



Ce billet (garanti sans spoiler) ne parlera qu'aux fans de la série originelle Twin Peaks, encore que rien n'empêche les néophytes de s'extasier devant la qualité des photos N&B prises par Richard Beymer sur le tournage de la série. Richard Beymer, c'est Benjamin Horne, l'un des personnages principaux (et l'un des plus barrés aussi) du microcosme Twin-Peaks. Pour les plus anciens accro à West Side Story, c'est aussi Tony, l'amoureux de Maria, campée par Natalie Wood. Voilà, maintenant que les présentations sont faites, c'est parti pour une petite incursion dans le monde tourmenté de Twin Peaks. 

Toutes les photos ci-dessous sont la propriété exclusive de © Richard Beymer


Laura Palmer (Sheryl Lee), celle par qui tout arrive puisque son cadavre est découvert dès les premières secondes du premier épisode de la saison 1. Une fille bien sous tous rapports. Jusqu'à ce que le vernis craque.


L'agent spécial du FBI, Dale Cooper (Kyle McLachlan) débarque pour trouver le meurtrier de Laura. Hormis son goût immodéré pour le café noir et les tartes aux cerises de Norma, la propriétaire du café-restaurant du coin, il a surtout un esprit de déduction qui lui vaut l'admiration du shérif Truman.


Andy Brennan (Harry Goaz) est l'adjoint maladroit et pas très réactif du shérif. Grand sensible, il pleure dès qu'un corps est découvert. C'est l'un des ressorts comiques de la série, surtout lorsqu'il essaie de se faire bien voir de Lucy Moran, la secrétaire du commissariat.


Photo de tournage avec Michael Ontkean (Shérif Harry Truman), Frank Silva (le démoniaque Bob) et le réalisateur David Lynch.



L'halluciné et toujours bien flippant Bob (Frank Silva). Ou la noirceur absolue de l'âme. Élément essentiel de la série, double démoniaque des êtres dont il prend possession, le personnage ne devrait pas revenir dans la saison 3 puisque son interprète est décédé entre-temps. Mais avec Lynch aux commandes de cette suite, on ne sait jamais...


Les derniers épisodes de la saison 2 sont globalement décevants d'autant que David Lynch délègue dès lors que le meurtre de Laura Palmer est résolu en cours de saison. Heureusement, il revient pour le final, lynchien à souhait et nous offre quelques moments bien stones dans la fameuse Loge Noire. Ici, Dale Cooper et sa copine Annie (Heather Graham) en fâcheuse posture.



Difficile de résumer le rôle de Leland Palmer (Ray Wise) sans révéler  quoi que ce soit d'important. C'est un personnage essentiel de Twin Peaks et Ray Wise joue une partition extraordinaire qui aurait du au moins lui valoir un prix d'interprétation. Tour à tour touchant et glaçant.


Le nain, aussi appelé l'homme venu d'un autre endroit (Michael  J Anderson) a probablement le rôle le plus étrange de la série. On ne comprend pas bien ce qu'il est, ce qu'il fait. On ne comprend pas davantage ce qu'il dit. Il ne quitte jamais la Loge Noire, endroit qui se nourrit de la peur des autres. Petite anecdote : dès lors que l'on pénètre dans la Loge Noire, les propos de ceux qui y sont semblent difficilement compréhensibles. David Lynch, lors du tournage de ces scènes, exigeait des acteurs qu'ils déclament leur rôle à l'envers. Les bandes sont ensuite lues à l'envers, ce qui donne cette impression de phrasé si particulier et tout juste compréhensible.



Windom Earle (Kenneth Welsh) est la nemesis de Dale Cooper. Le personnage n'est pas inintéressant mais il alimente les épisodes les moins passionnants à mon goût. Sa motivation initiale (vengeance) en cache finalement d'autres qui expliquent mal ses obsessions. Dommage car Kenneth Welsh est bon mais sa confrontation avec Kyle McLachlan (Dale Cooper) tourne un peu à vide.



Et on termine avec l'un des deux maîtres d'oeuvre de Twin Peaks : le co-créateur et réalisateur David Lynch, l'autre étant son complice Mark Frost. Si Lynch avait géré l'ensemble des épisodes, nul doute que la deuxième moitié de deuxième saison aurait été moins faiblarde et donc moins frustrante. Encore qu'avec Lynch, difficile de savoir où il nous aurait entraîné. heureusement, c'est lui qui a clôt la saison 2 et qui est aux commandes de toute la saison 3 (18 épisodes) actuellement en cours de diffusion. Pour en avoir vu les deux premiers épisodes, l'esprit Twin Peaks est bien là. Pour le reste, trop tôt pour se faire un avis mais ça devrait le faire ! 
 .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire