samedi 2 septembre 2017

Du Larzac à l'Aubrac, une semaine en Aveyron (1)



Rivière sur Tarn / Rozier / Château de Peyrelade


Avant d'entamer ce périple de 5 jours en commençant par le Sud-Aveyron, nous avons fait une petite halte bienvenue, dimanche dernier, chez nos amis de Decazeville, Christine et Christophe, sous une chaleur accablante. Heureusement, en toute fin d'après-midi, nous avons pu mouiller le maillot, c'est le cas de le dire, entre Grand Vabre et Saint-Parthem. J'ai ainsi pu étrenner mes "chaussures qui vont dans l'eau". Christine nous avait régalés auparavant d'un poisson accompagné d'une sauce dite sublime et surtout d'un succulent tiramisu.


Dès le lendemain matin, nous partions vers Millau et son onéreux viaduc afin de nous rendre au gîte que nous avions réservé pour trois nuits à Lapanouse de Cernon. En chemin, nous avons fait une halte à Rivière-sur-Tarn, un village un peu décevant visuellement mais qui fut l'opportunité d'une première randonnée afin d'atteindre le monument que vous distinguez tout en haut de l'image. Bon, une partie se fait en voiture jusqu'à Fontaneilles mais les 3 kilomètres restants pour atteindre le piédestal constituent une bonne petite mise en jambes. L'occasion aussi de mitrailler les beaux panoramas qui se sont offerts à nous.









La randonnée n'est pas bien longue (encore qu'il faille compter le retour) mais elle est d'une durée bien suffisante vu que la chaleur est encore plus écrasante que la veille. Heureusement, le parcours est très bien entretenu et parfaitement ombragé. Nous arrivons enfin devant le piédestal. Pour la petite anecdote, une statue de la vierge Marie aurait du se dresser ici mais, à l'époque, le curé se serait enfui avec l'argent récolté auprès des fidèles.









L'après-midi, incursion bienvenue en Lozère sur la commune du Rozier pour une baignade rafraîchissante à souhait. Comme j'ai pied, j'ai la bonne idée de vouloir passer d'une rive (ensoleillée) à l'autre (ombragée). Après avoir donné à Nath des conseils que je pensais avisés sur l'art de marcher posément sur des rochers mouillés quand on porte des chaussures d'eau, c'est moi qui tombe à la renverse, inondant du même coup t-shirt et serviette. Heureusement, j'avais été plus adroit lors du transport des sacs à dos.




En fin d'après-midi, parce que nous avons encore un peu de temps avant de prendre nos quartiers au gîte, nous décidons de visiter le château de Peyrelade. C'est pas mal mais honnêtement, dans le genre, ça ne vaut pas Castelnaud. Les propriétaires ont du s'en rendre compte car l'entrée est bien plus abordable que sur le site du Périgord. Sympa à faire mais pas inoubliable. Idéal pour clôturer une journée.












La visite faite, nous fonçons désormais à Lapanouse de Cernon pour notre première nuit au gîte.

A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire