samedi 31 mars 2018

François Feldman amorce son retour !

© François Feldman

Par retour, j'entends nouvel album. Car si François Feldman n'a pas sorti de nouvel opus depuis 2004 ("Des larmes et de l'amour"), il n'avait pas pour autant disparu des radars, entre concerts en solo dans toute la France et recrue VIP des tournées Stars 80. Sans oublier ses premiers pas (réussis) d'acteur dans le  (dispensable) film Stars 80.

J'ai toujours été un grand admirateur de François Feldman, surtout à l'époque de "Joue pas". Je ne vais pas étaler une énième fois cette admiration que j'avais amplement détaillée ICI. Par la suite, j'ai toujours suivi de près sa carrière, même lorsqu'elle fut plus confidentielle, malgré des albums très bons et d'autres moins inspirés. J'ai tous les albums, pas mal de CD 2 titres d'époque (car François avait le chic pour proposer des versions longues extra de ses morceaux) et quelques remix en 33T, je l'ai vu à Bercy, l'ai raté à l'Olympia, l'ai revu à Narbonne en 2015... Certaines chansons accusent (un peu) leur âge, d'autres restent majoritairement intemporelles, mais les réécouter est toujours une madeleine de Proust délicieusement savoureuse.

© Bibi pas mécontent

L'année 2018 marque donc le "retour" de François Feldman aux affaires avec un album qui devrait pointer le bout de son nez très bientôt. Et si l'album sera à une exception près composé exclusivement d'inédits, c'est la version remise au goût du jour de "You want every night" qui fait office de locomotive ! 

Le clip officiel

Version Remix (feat Sholo Truth)

"You want every night", à l'origine, est un titre funky que François avait sorti avec son groupe Yellow Hand et qui avait connu une très belle carrière aux Etats-Unis à la toute fin des années 70. Car n'oublions pas que derrière un artiste un peu trop systématiquement étiqueté "chanteur romantique", ce qu'il ne renie pas non plus par ailleurs, il y a surtout un fou de soul, biberonné aux hits de Marvin Gaye, James Brown, Stevie Wonder et tant d'autres depuis sa plus tendre enfance. Du coup, finalement, en proposant une nouvelle version de ce titre quarante ans plus tard, c'est un vrai retour aux sources qu'opère François Feldman, annonciateur d'un prochain album aux sonorités probablement inspirées par ces influences musicales. Sur ce point, le secret est bien gardé.

Il va sans dire que j'ai très hâte de l'avoir entre les mains, celui-là ! J'en reparlerai forcément très bientôt ! En attendant... ♫ Y'a pas d'malaise ce soir ♪

.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire