lundi 14 mai 2018

Découverte de la Bretagne (5/10) : Douarnenez et Locronan



Tout comme pour Camaret-sur-Mer, nous n'avons fait qu'une courte halte à Douarnenez, dans la foulée de notre virée à la pointe du Raz. Nous sommes restés près du vieux port, aux abords d'une petite plage, top pour la bronzette ou la lecture mais non propice à la baignade pour cause d'algues en surnombre (et elles furent nombreuses les plages infestées d'algues !)




Bref, difficile de se faire une idée de Douarnenez dans ces conditions mais le peu que j'ai vu ne m'a pas enthousiasmé plus que cela. La ville est bien plus grande que je ne l'aurais cru, très étendue, mais sinon je n'ai pas été séduit. Il faudrait sans doute que je prenne le temps d'une vraie découverte mais, comme j'ai depuis découvert Quimper et que j'ai eu un vrai coup de foudre pour cette ville (j'y reviendrai dans le prochain billet), il me semble difficile désormais que ma première impression puisse être revue à la hausse. On verra bien si l'occasion se représente...
Il faudra aussi que l'on m'explique pourquoi je me suis persuadé que Nicolas Peyrac était de Douarnenez alors que, s'il a bien passé une grande part de son enfance en Bretagne, il est né à Paris. Où avais-je donc la tête ?




Là, nous arrivons à Locronan (je ne compte plus le nombre de fois où j'ai buté sur ce nom pourtant pas bien compliqué...) et c'est un petit village que j'ai beaucoup aimé, avec beaucoup de charme, pas mal achalandé en commerces de toutes sortes, certains très originaux comme une boutique spécialisée dans tout ce qui touche à l'écriture.





L'occasion d'une deuxième dégustation made in Bretagne. Je ne connaissais pas la Cervoise et je fus agréablement surpris. Et comme la chaleur était encore de la partie, je ne me suis pas fait prier. Ce fut aussi l'occasion de découvrir les kougnettes, délicieuses pâtisseries généralement sucrées (nature, framboise, pommes & caramel beurre salé, pistache, orange & Cointreau, mes préférées...) mais qui existent depuis peu en version salée (pesto, olives, parmesan...)


Après cette journée chargée et usante pour les pieds (pointe du Raz, Douarnenez, Locronan), retour au camping pour une nuit de repos bien méritée avant une journée un peu plus pépère mais non moins intéressante : la visite de Quimper ! 

A suivre...

.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire