lundi 14 mai 2018

Découverte de la Bretagne (8/10) : Pont-Aven



Pour les deux derniers jours ayant précédé notre départ de Bretagne samedi dernier, nous avons plutôt été en mode détente car nous avions pas mal crapahuté depuis plusieurs jours, notamment lors de nos excursions à la pointe Pen-Hir, celle du Raz et sur l'île de Ouessant. Nous avons donc décidé de rester "aux abords" de notre camping situé dans la commune de Forêt-Fouesnant, près de Concarneau. Pas de réveil le matin, déjeuner au camping et virée à Pont-Aven puis Concarneau. Avant de revenir à Pont-Aven pour achever nos emplettes de retour (bières bretonnes pour moi, bibelots pour Nath, gastronomie pour Denis) et de même repasser par Quimper une paire d'heures.


Pont-Aven est un charmant village très touristique et noir de monde dans ses deux axes commerçants principaux. De tous les lieux que nous ayons visité, Pont-Aven est l'un de ceux qui proposent le plus de choix pour ramener plein de choses à manger ou pour envahir son chez-soi de bazar à poussière. Les boutiques ne désemplissent pas mais cela reste très sympa à parcourir. Sauf en voiture évidemment où se garer est déjà une sinécure. Par contre, des photos des dites boutiques n'ont guère d'intérêt donc je ne me suis pas attardé.




Pont-Aven est aussi un village d'artistes. Galeries et expositions sont légions. Nath et moi avons notamment passé un très bon moment en compagnie du peintre Frédéric Tonnerre, très accessible et passionné dès qu'il s'agit de vulgariser son travail et son approche d'artiste.


Entre les rues piétonnes, la ville recèle quelques endroits de verdure très agréables, comme les vestiges de petits moulins.







Pont-Aven est un endroit où il fait bon aller et revenir. A proscrire l'été vu l'affluence qu'il y avait déjà cette fois-ci, certes semaine à plusieurs ponts. Un lieu très agréable qui se dévoile petit à petit et qui mérite vraiment qu'on s'y attarde. 

A suivre...

.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire