mercredi 3 juillet 2019

Asura l'exploratrice (2)


Trois semaines que j'ai découvert mon nouveau "chez moi". Une bonne occasion pour vous donner des nouvelles. Pourquoi pas sous forme d’abécédaire, tiens ? Paniquez pas, les 26 lettres de l'alphabet ne vont pas y passer ! 

A comme Arbre à chats

Là, c'est mon endroit. Je l'adore, mon arbre à chat ! J'adore m'y hisser tout en haut pour observer tout ce qui se passe au tour de moi. Bon, en ce moment, en journée, je domine surtout le store baissé de la baie vitrée, vu la chaleur qu'il fait depuis quelques semaines. Mais sinon, quelle vue sur la pelouse et la forêt d'en face ! Et puis, c'est aussi mon espace de jeu préféré, là où je peux laisser libre court à ma grande agilité ! Et pour mes maîtres, c'est surtout l'endroit où je me fais les griffes, quel soulagement chez eux quand ça arrive, je me demande bien pourquoi ! 

B comme Bras

Franck a voulu me peser aujourd'hui. Du coup, il m'a prise dans ses bras et ça, j'aime pas ! Je n'aime pas être portée. Comme je suis une chatte adorable, je me contente de miauler, voire de me débattre (un peu) mais que c'est désagréable ! Je sais qu'avec Nathalie, ils ont eu un chaton il y a une dizaine d'années qui passait son temps dans leurs bras ou sur leurs genoux, mais moi, c'est vraiment pas ma tasse de thé ! Je suis très sociable, je me laisse caresser avec plaisir, je ronronne près d'eux MAIS je garde une certaine distance. Les bras, les genoux, non, c'est pas pour moi ! J'ai de la chance, Nathalie et Franck me prennent comme je suis donc c'est vraiment rarissime que je sois portée ! 

C comme Cuisine

La cuisine, c'est cool ! Déjà, j'ai bien repéré que c'était l'endroit où étaient croquettes et pâtée. Mais j'adore me prélasser sur le carrelage frais et observer mes maîtres quand ils cuisinent. Moi, rien que de savoir qu'ils sont là, pas loin, ça me rassure et suffit à mon bonheur ! 

D comme Dormir

Je joue, je mange, je dors. Pas forcément dans cet ordre d'ailleurs. J'ai plein d'endroits pour piquer un petit somme, ça, c'est chouette ! En général, quand je me réveille, j'ai une petite fringale. Sauf si mes maîtres sont dans les parages, là, je préfère jouer ! Et j'ai ma manière bien à moi de le leur faire comprendre (voir lettre J). Quand je m'endors et que l'on me caresse, je ronronne de plus en plus fort. Lorsque je m'arrête, c'est vraiment que je suis partie au pays des rêves ! 
Concernant le réveil, j'ai du m'adapter. Au début, je me réveillais tôt le matin, trop tôt pour mes maîtres, et je réclamais avec insistance ma pâtée. La fois où je les ai réveillés à 4h30, j'ai bien senti qu'il y avait comme un malaise. Alors on a conclu un marché : le matin, je ne miaule plus et je me contente des croquettes qu'on me donne à volonté. Et mon sachet de pâtée quotidien n'est plus réparti sur trois repas mais sur deux. Donc oui, je dois me montrer un peu plus patiente mais c'est cool d'en avoir davantage dans sa gamelle midi et soir. En tout cas, moi, j'ai pigé le truc très vite et tout le monde est content. Je ne réveille plus mes maîtres, je leur fais juste la fête quand ils descendent. Et ensuite, on joue. Evidemment. 


E comme Escaliers

J'aime bien dormir sur les marches de l'escalier. A l'étage, je ne m'y attarde pas trop, vu que je ne peux accéder aux pièces. La salle de bain n'est pas sûre avec le vasistas et j'ai bien compris que le bureau de Franck était une sorte de caverne d'Ali Baba interdite aux chats. Quant à la chambre, Franck se laisserait bien attendrir mais Nathalie a été catégorique : "pas de chat dans la chambre !" Rôôôôôh ! Donc, je me contente de l'escalier, j'aime bien m'y prélasser la nuit. Et je sais mes maîtres tout près. 

G comme Griffes

Je suis soulagée : Franck ne parle plus de me couper les griffes, je crois qu'il a abandonné l'idée. Du coup, je fais bien attention à utiliser les griffoirs et à ne pas faire mes griffes ailleurs dans la maison. Je ne fais aucun dégât et ça, je sais que Franck et Nathalie apprécient beaucoup. Il faudrait juste que je les rentre un peu quand je joue avec eux mais je ne sais pas encore bien faire. Mais ça viendra ! Moi, j'aime trop jouer ! 

J comme Jeux

J'adore jouer, partout, tout le temps ! Et j'ai ma façon bien à moi de le faire savoir ! D'abord, je miaule avec insistance ! (des fois qu'ils se tromperaient d'interprétation et que j'aurais du rab de pâtée, qui sait...) et si ça ne marche pas, je me dirige avec précipitation vers mon arbre à chats et je grimpe tout en haut. Là, je les fixe du regard et j'attends qu'ils veulent bien faire bouger des satanés fils de laine. Moi, j'adore la laine, on peut faire plein de trucs avec. Escalader l'arbre à chats de haut en bas, en utilisant les griffoirs au passage, ou jouer sur le carrelage avec mes maîtres qui me secouent la laine juste sous mon nez. Il m'en faut peu, moi, pour m'éclater ! Je demande juste que l'on me consacre du temps, beaucoup de temps parce que moi, je n'aime pas jouer toute seule ! 

K comme Kilos

Je n'ai pas aimé être portée mais au moins Franck est fixé sur mon poids : 3,6 kilos. Je crois que j'ai pris 300 g depuis que je suis arrivée. J'ai bien vu qu'il était un peu déçu, il pensait que j'aurais pris davantage tellement je mange avec appétit à toutes heures de la journée. Mais je suis un petit gabarit, et en plus je me dépense ! Pas question de me laisse aller comme ce gros chat là, c'est quoi son nom déjà... Ah oui, Garfield ! 


T comme Transport (caisse de)

La dernière fois que je l'ai utilisée, c'est quand on m'a amené vers ma nouvelle maison. J'étais stressée car je venais chez Franck et Nathalie avec tout mon attirail : arbre à chats, jouets, nourriture, litière... Je sentais bien que c'était un jour important et je me suis un peu oubliée pendant le trajet. Du coup, depuis que je suis avec eux, Franck et Nathalie ne l'ont pas encore utilisée. Il y a deux semaines, ils se sont bien absentés, mais chic chic chic, c'est ma copine Charlotte, qui s'occupait de moi avec Myriam dans ma précédente famille d'accueil, qui est venue me chouchouter et me nourrir pendant deux jours. Mais cette fois, je sens bien que je ne vais pas y couper. Franck et Nathalie repartent sur Périgueux à l'occasion d'un truc qu'ils appellent Félibrée et j'ai bien compris que je viendrai avec eux. Je crois que Franck se dit que je ne me ferai jamais à cette fichue caisse si on ne se décide pas à m'y habituer progressivement. Je ne sais pas comment je vais me comporter. Je pense que je vais miauler abondamment mais j'espère que je ne serai pas trop stressée. C'est le prix à payer si je veux pouvoir accompagner mes maîtres en vacances par la suite. On verra bien, je vous raconterai ! 

V comme Ventre sur pattes

Je ne suis pas grosse mais je mange tout le temps. C'est trop cool d'être un chat, c'est service à volonté. Quand je vois ces humains qui s'empiffrent deux ou trois fois par jour alors qu'on peut savourer toute la journée par petites prises. Je mange quand j'ai faim évidemment. Mais pas que. Parfois, je miaule pour avoir ma pâtée et, si elle n'arrive pas aussi vite que je le voudrais, je me rabats sur les croquettes, histoire qu'ils comprennent bien que j'ai faim et que j'attends mieux. Je mange aussi quand j'ai joué. Ben oui, se dépenser, c'est cool, mais ça ouvre l'appétit ! Et puis, et ça je vois bien que ça a étonné Franck qui ne se l'explique pas, je mange aussi avec appétit après avoir eu un moment de tendre complicité avec lui sur le canapé à grand renforts de caresses et de ronronnements. Là, alors que tout va bien et que je suis complètement heureuse, c'est plus fort que moi : faut que je mange ! Et puis je reviens. Hop, caresses pour moi et ronronnements pour lui. Hop, faut que je mange... C'est sans fin ! Voire sans faim probablement. Mais j'aime trop ça, moi, les câlins entrecoupés de croquettes ! 


Voici un moment de complicité comme je les aime... Je sens que les croquettes sont pour dans pas longtemps ! 

.

2 commentaires:

  1. Trop mignonne la petite Asura… Un petit épisode de temps en temps, c'est un vrai plaisir à lire… A bientôt, tous les 3 !

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est-ce qu'on s'attache mais ils nous le rendent bien et ne valent pas moins que nous ... Que du bonheur !

    RépondreSupprimer