mercredi 29 janvier 2014

Le Mercredi, c'est Jean-Louis ! ! !







"Etant grand fan de Boris Vallejo je n'ai découvert cette illustration que tardivement. Ne figurant sur aucun artbook, elle a servi de couverture sur le magazine Savage Sword of Conan #12. On peut trouver cette illustration aussi sur un portfolio quasi introuvable dont je suis à la recherche depuis quelque temps.

Je suis tombé amoureux de cette peinture qui doit dater environ de la fin des années, J'ai donc décidé de la reproduire sans trop savoir si j'allais y arriver. Je me suis donc basé sur un scan de bonne qualité et j'ai attaqué le crayonné.
Avant de passer à la peinture et pour savoir où je vais placer mes teintes, je suis obligé de faire un crayonné le plus précis possible. Ce n'est que comme ça que je serai le plus fidèle possible à l'oeuvre originale.
Etant fait à l'acrylique et ne connaissant pas du tout cette matière, je reste donc à la gouache. Je suis vraiment très content du résultat obtenu, ce qui me motive pour de futures repros du Maître."


Faut vraiment que je remercie Jean-Louis d'être revenu par ici, parce que sans lui, le blog prendrait la poussière. Héé oui, je suis encore dans une période mou du genou, même si ça ne devrait pas durer éternellement. Bref, heureusement que Jean-Louis assure le spectacle. C'est bien qu'il s'attarde (un peu) sur le crayonné car je l'ai effectivement toujours vu faire des crayonnés si poussés que je me demandais même à une époque si cela ne l'handicapait pas pour la mise en peinture. Il faut croire que non, à en voir le résultat final à chaque fois. J'espère qu'un de ces quatre, il nous en dira un peu plus sur sa façon d'appréhender la partie dessin et, pourquoi pas, sur les techniques qui lui permettent d'atteindre la perfection à chaque fois. Tout en sachant que, comme tout bon magicien, il gardera quelques tours dans son sac. Mais les étapes d'un crayonné, je ne sais pas vous, mais moi je suis vraiment pour ! 
Pour le reste, je ne vais pas commenter le choix de l'oeuvre puisque, là-encore, c'est un univers qui ne me parle pas du tout. Mais le résultat a de la gueule et, dans son genre, il ne peut évidemment que laisser le peintre plus que satisfait ! Bravo, ma poule ! 

.

mercredi 22 janvier 2014

Le Mercredi, c'est Jean-Louis ! ! !




"Cela faisait un moment que je voulais refaire une des illustrations les plus connues de Boris Vallejo, Siren Song ,  datant de 1979. Problème : le Maître arrive au summum de son art dans le réalisme avec l'acrylique et je doute d'aboutir au même résultat à la gouache. Alors je suis parti sur un préliminaire assez différent de cette illustration topée sur le net, en essayant de composer dans la couleur.

Donc me voila parti, mais en cours de route j'ai fait une erreur en copiant celle du Maître. Le pied gauche de la dame sur la gauche de votre écran est complètement foiré, et je m'en suis rendu compte alors que j'avais bien avancé dans le travail ! ! ! 
Donc j'ai abandonné le dessin pour le recommencer, les pieds et les mains sont ce qu'il y a de plus dur à reproduire et j'ai vraiment du mal sur ces points là. Mais je voulais absolument rendre justice à la Dame, alors j'ai refait un beau peton digne de ce nom. J'en ai profité aussi pour un léger reliftage du visage. Et me voila reparti dans la mise en couleur. Je suis assez satisfait du résultat final, mais j'ai bien envie un jour de m'attaquer à l'original;-)
Donc sur ce billet vous trouverez les cinq premières illustrations finalement avortées et ensuite la deuxième mouture jusqu'au final."



Allez, hop, après vous avoir laissé avec Jean-Louis, j'y vais de mes petits commentaires parce que j'ai pas tout compris. Il semblerait qu'il y ait DEUX oeuvres originales de Vallejo ?!? (la première et la dernière vignette ?) Et que Jean-Louis se soit inspiré de la première, ne se sentant pas sur le moment de s'attaquer à la seconde, c'est bien ça ???


Bon, à lire Jean-Louis, c'était vraiment pas le pied, cette histoire ! Pour ma part, je suis pas plus choqué que ça, l'oeuvre fourmillant de détails qui font que l'on ne se focalise pas vraiment sur ce petit peton (Valentineuuuuu) Mais ce souci d'exigence est tout à l'honneur de l'artiste. Pas facile de composer à la fois dans la couleur et dans la douleur, arf, je tiens la grande forme, moi, aujourd'hui ! 




Et pourtant il y était presque, arrghhh ! ! ! Moi, j'aurais pas eu le courage de tout remettre à plat, surtout avec une telle réussite dans la mise en couleur ! 



N'écoutant que son courage, Jean-Louis repart de zéro avec la même application. Moi, je dis : la grande classe !


Z'ai cru voir passer un Grominet inspecteur des travaux (presque) finis !  Ça ne rigole pas !



Ta-dam ! ! ! C'est fini ! J'aime beaucoup la qualité de l'ensemble, même si Jean-Louis me perd toujours un peu en route lorsqu'il explore les méandres du fantastique ou de l'héroïc-fantasy. Mais ça dépote grave, y'a pas à dire ! 
Allez, je vous laisse vous rincer les mirettes, à bientôt ! 



vendredi 17 janvier 2014

Puzzle reconstitué



Il y a toujours un petit miracle lorsque les deux dernières pièces d'un même puzzle s'emboîtent parfaitement laissant alors apparaître une image reconstituée à force de patience et parfois d'abnégation.

Quelques années plus tôt, j'avais envoyé valdinguer toutes les pièces du puzzle. Par colère. Par frustration. Par souffrance. Par manque de profondeur de champ. Par connerie aussi.

Je ne me retourne pas souvent sur mon passé. On me l'a assez reproché. D'une manière générale, je n'ai pas de regrets. Mais il est des personnes qui se sont si souvent montrées bienveillantes qu'un au-revoir ne saurait signifier un adieu. Qui vous sont si intimement liées que les pièces du puzzle, aussi éparpillées soient-elles, ne peuvent finalement que se recouper dans une parfaite harmonie.

Certains puzzles sont plus longs à reconstituer que d'autres. Mais petit à petit, ça prend forme. Et quand les pièces sont trop nombreuses, certains membres de la famille prennent chacun un petit bout de puzzle. Et lorsque ces bouts mis bout-à-bout dévoilent enfin la représentation de leur union, il y a forcément une satisfaction bien légitime.

L'image est sous mes yeux. Elle brille comme un soleil, pleine de promesses pour les jours à venir où l'on s'évertuera probablement à rattraper le temps perdu. J'ai posé l'avant dernière pièce. Mon oncle et ma tante, la seule restante, balayant ainsi d'un revers de main les années douloureuses de l'absence. Sans oublier mon cousin qui nous avait déjà bien mâché le travail, se réservant un gros bout de puzzle pour lui tout seul, tournant avec une infinie patience les pièces dans tous les sens jusqu'à ce qu'elles se fondent entre elles, enfin. 

Le vent de la réconciliation souffle sur ce blog. Et ça fait un bien fou, non ?

.






mercredi 15 janvier 2014

Le Mercredi, c'est Jean-Louis ! ! !


On ne change rien : les étapes de la création depuis la source d'inspiration jusqu'à la recréation finale puis quelques mots du maître avant que je ne puisse m'empêcher de mettre mon grain de sel. Enjoy !









"On va rester avec du Star Wars encore sur ce billet ( j’essaie de convertir au cosmique le Franck avec une jolie extra terrestre en fait;-))

Il s'agit d'un personnage que je ne connais pas du tout car je ne lis pas les comics issus de l'univers étendu de Star Wars. Elle est une Seigneur Sith Twi'lek à la peau rouge, couverte de tatouages rituels Siths noirs. Elle a été l'apprentie de Dark Ruyn. Sept ans après le coup d'État de Dark Krayt, Darth Talon tua son maître et sa formation fut achevée. Elle devint le bras droit de Darth Krayt.
Cette beauté alien m'a toujours attirée de par son look, et la statue sortie il y a quelques années trône dans ma vitrine avec en plus une cape confectionnée par ma femme.
Pour revenir au dessin que je présente ce mercredi je me suis inspiré d'un autre dessin créé avec un logiciel 3D par un gars s'appelant Aphrodite. J'aime bien ce qu'il fait même si ça souffre de quelques défauts dans le rendu 3D.
Donc j'ai modifié un petit peu au niveau des bras, la rendant plus aguicheuse mais non moins dangereuse;-) J'ai voulu refaire aussi les reflets plus voyants autant sur le fauteuil que le sol. Le visage aussi a changé pour lui donner un petit sourire coquin;-)
Voili-voilou! Voyons ce que va dire l'ami Franck? ;-)"


Franck va commencer en disant qu'il est soulagé de ne pas avoir à visionner les films Star Wars pour trouver trace de la très belle alien que Jean-Louis nous présente ici. Ça nous change de certaines créatures bien laides (et horripilantes) comme la bestiole ci-dessous que j'ai supporté moins d'une heure avant de laisser tomber La Menace fantôme.


Donc, j'apprends que la demoiselle est tirée d'un comics et c'est vrai qu'elle est bien jolie. Après, si vous avez suivi le speech historique de Jean-Louis, c'est bien parce que moi, j'ai déjà besoin de deux aspirines. Pour le reste, j'ai vraiment adoré le travail de Jean-Louis sur cette oeuvre. Je me souviens même lui avoir dit qu'il arrivait par son talent à me faire m'intéresser à des personnages issus d'univers qui ne me passionnent pas à la base. Le travail sur les reflets est remarquable et apporte un vrai plus. Pour ce qui est de la mise en couleur de la jolie Darth Talon (qui ne manque pas d'estomac, ça y est, je l'ai faite, je peux sortir), j'aurais peut-être vu un rouge intermédiaire entre celui du dessin d'origine et le rouge orangé du final. Mais il faudrait que je vois la peinture de Jean-Louis en vrai tant les images "ordi" ne rendent pas toujours justice à la réalité du travail effectué.

Je terminerais enfin en disant à Jean-Louis que c'est plutôt mal barré pour me convertir au cosmique. Déjà, je ne suis pas fan des épopées cosmiques genre zone négative façon Quatre Fantastiques. Et Jean-Louis fait toujours des cosmos hyper aboutis mais assez chargés à mon goût. Bon, il faut dire que je n'aime pas de manière générale les dessins trop chargés, ce qui explique qu'un surdoué comme John Byrne arrive à prodigieusement m'agacer sur certaines coms. Cela dit, il ne faut jamais dire jamais puisque la prochaine commission que je compte passer auprès du maître courant 2014 devrait comporter son lots d'étoiles. Psst, Jean-Louis, si je te dis qu'il s'agirait d'une couverture de Strange (avec de menus aménagements), tu pencherais pour quoi ?

.

mardi 14 janvier 2014

Petite rétrospective 2013 en images...



Mon CD 2013 : Bernard Lavilliers, Baron Samedi





Ma BD 2013 : Tyler Cross






Ma série 2013 : Breaking Bad (et son final !)


Mon film 2013 : Le Majordome


Mon événement sportif 2013 : La retraite F1 de Mark Weber


Mon événement mondial 2013 : La mort de Nelson Mandela


Ma déception 2013 : Le socialisme sans social, rose fanée... 


.

vendredi 10 janvier 2014

Mieux vaut tard que jamais...







J'avais déjà dit il y a deux ans tout le bien que je pensais de cette gouache (Oh la la !) de Jean-Louis mais je n'avais pas craqué, sans toutefois tout à fait renoncer. Deux ans après, les soldes aidant (merci mon poto !), j'ai pu m'offrir ce petit plaisir sur lequel je lorgnais depuis si longtemps ! La meilleure représentation, pour moi, de La Chatte Noire, fidèle au charme de ses débuts, et une dynamique apparition de l'araignée dans son costume noir. Une arrivée salutaire après une semaine assez épuisante ! Je suis bien content ! ! ! 

.

mercredi 8 janvier 2014

Le Mercredi, c'est Jean-Louis ! ! !


Allez, on part sur du Star Wars ! Je vous laisse avec le maestro et je vous retrouve en fin de billet ! C'est parti ! 



"Je suis tombé par hasard sur cette photo de Star Wars réunissant les 4 héros de mon enfance. Que de souvenirs! Le premier film que je suis allé voir au cinéma...une révélation! Des films vus et revus, connaissant les répliques par cœur et n'arrivant toujours pas en m'en lasser.  J'attend la suite avec l'épisode 7 avec impatience, c'est pour l'année 2015 et mon fils et moi serons au rendez vous pour l'avant première."




"Bon je reviens au dessin, cette photo m'a tellement plu que je me suis dit "Pourquoi ne pas tenter de la reproduire?" Je n'étais pas sûr de réussir. Le crayonné était assez convaincant malgré que je ne trouvais pas assez ressemblantes les têtes de Luke et Léia, mais je me suis dit qu'en peinture je rattraperais le coup."


"Pour la mise en couleur j'ai commencé par le plus gros morceau...Chewbacca avec ses poils...pas évident!

J'aime bien ce que j'ai fait, mais je le trouve trop propre par rapport à la photo. Il me fait l'impression d'être passé dans un salon de toilettage:-)))"


"Je n'ai pas réussi à rattraper les visages de Luke et Léia, mais vu la taille des visages je pouvais pas faire mieux. Pas trop mal quand même, non?"


"Je suis super content du travail car il trône dans la chambre de mon fiston...à sa demande;-)

Ma signature est différente, j'ai voulu faire un clin d’œil en prenant la police Star Wars;-)"



Voilà... Pas facile de passer après Jean-Louis car Star Wars me laisse globalement indifférent. Bien sûr, j'ai déjà vu les 3 films plus anciens (donc plus récents chronologiquement) avec Mark Hamil et compagnie, j'ai trouvé ça sympa mais juste divertissant. Je ne suis pas très SF de toute façon. En plus, histoire de coller à l'esprit de ce billet, je me suis regardé hier soir La Menace Fantôme, premier épisode de la prélogie, et j'ai déclaré forfait au bout d'une heure. Je n'ai pas accroché du tout à l'histoire, le design des diverses créatures m'a laissé perplexe (et je ne parle pas de certaines VF) et surtout, j'ai trouvé l'intégration de certains effets spéciaux plutôt peu convaincante, un comble pour une série de cette envergure et pour un épisode aussi récent ! 

Par contre, concernant le dessin, c'est juste tip-top ! Jean-Louis a réussi à garder un fond interstellaire sobre, ce qui n'était pas forcément gagné quand on connait ses goûts pour la représentation de cosmos parfois très bariolés ;-) Pour le reste, c'est très fidèle et maîtrisé comme à son habitude, les problèmes de visages soulignés par Jean-Louis ne me gênent pas et je me souviens qu'il y avait eu un vrai travail sur les armes car la lisibilité sur l'affiche originale n'était pas optimale. Bref, une oeuvre aboutie qui doit avoir fière allure dans la chambre du fiston, bravo à eux deux !  

.

mercredi 1 janvier 2014

Le Mercredi, c'est Jean-Louis ! ! !



Crayonné finalisé, notez déjà l'extrême précision de l'ensemble!

 Mise en couleurs en cours


 Peinture à la gouache finalisée


 Oeuvre finale à laquelle Jean-Louis a apporté sa petite touche informatique pour nous donner un Strange digne de ce nom, heureusement qu'il y a sa signature tant la ressemblance est bluffante avec l'original


Pour la comparaison, un scan justement de la couverture du Strange 104 d'origine


Quel meilleur billet pour commencer la nouvelle année que celui marquant le grand retour de Jean-Louis ? On ne change pas une formule qui gagne, tout d'abord avec les WIP (Work In Progress) de Jean-Louis suivis d'un texte plus ou moins technique de la part de l'artiste puis par un petit blabla de ma part plus ou moins pertinent.

Je suis bien évidemment ravi de ce retour et je sais que d'autres parmi vous partagent mon enthousiasme. Allez, c'est parti, je vous laisse avec le maestro !

"Pour la petite histoire, voici le 2ème Strange qui m'a donné une sacrée claque un jour de mes 11 ans. Le second car le 1er datait d'aout 75 avec le n°68, mais étant trop petit je ne savais pas que c'était des histoires à suivre. Donc en allant par hasard dans un kiosque à journaux je tombe tout autant par hasard sur cette magnifique couverture de Jean Frisano. Elle restera je pense pour moi avec celle du n° 105 une de ses plus belles couvertures concernant les Strange. Et que dire de ce qu'il y avait à l'intérieur? Les deux histoires de l'homme-araignée avec les dessins de Gil Kane et John Romita m'ont complétement bouleversé avec la mort de Gwen. Même si je n'avais pas lu les épisodes précédents, une seule planche remémorant le passé du couple (Gwen Stacy / Peter Parker pour les néophytes) m'avait fait tout comprendre. Et avec ce fameux numéro ma collectionnite a commencé. Pour revenir au dessin lui même, il ne m'a pas été évident de reproduire tout ça au niveau de la mise en couleur, je parle surtout du décor. Par exemple j'ai eu du mal à retrouver le vert du sol du château. j'ai pris du vert émeraude mélangé avec beaucoup de blanc, et rajouté un peu d'ombre brûlée qui donne cet aspect un peu sale comme sur l'original. Malgré ça je trouve le vert un peu vif, mais sûrement que l'original doit l'être aussi car vu certains originaux sur le net j'ai toujours remarqué une grande différence par rapport aux couvertures imprimées. Autre difficulté dont il y a fallu deviner les détails, ce sont l'armure du Chevalier noir et les briques du château dans son ensemble...un vrai casse tête. J'ai rajouté aussi quelques pierres à l'édifice si je puis dire qui ne sont pas sur l'original. De plus je me suis amusé à refaire la couverture originale de mon dessin avec les logos et le lettrage d'époque en utilisant Adobe Illustrator. Voila je suis quand même très fier de mon travail.... à défaut de me payer l'original :,( Et vous qu'en pensez vous?"


Très intéressantes ces petites précisions de Jean-Louis, non ? On en sait plus sur les techniques employées mais aussi sur les difficultés rencontrées qui font que l'on est d'autant plus content du résultat quand on parvient à les surmonter. Pour ma part, j'aime aussi beaucoup cette couverture mais il faut dire que j'aime beaucoup Iron-Man surtout à cette époque et durant les quelques années qui ont suivi avec le duo Romita Jr / Michelinie puis avec Mark Bright. Ça ne nous rajeunit pas !  Comme souvent avec mon pote Jean-Louis, je suis épaté par le rendu de ses couleurs et je peux une nouvelle fois vous assurer, pour posséder deux oeuvres du maître chez moi) que l'original sera toujours supérieur aux photos montrées sur le net aussi superbes soit-elles. C'est dire si ça en jette ! 

Bref, ça envoie du lourd et je sens que ça va être comme ça chaque mercredi ! En attendant, rincez-vous les mirettes ! 

.